Plus de cinquante organisations belges, européennes et internationales dénoncent le Forum pour le Futur de l’Agriculture (FFA), une opération de communication d’influence organisée par Syngenta, la plus grosse entreprise mondiale de pesticides, et ELO, le lobby des grands propriétaires fonciers européens.

Cette coalition d’organisations paysannes, de la société civile et de citoyen-ne-s s’oppose aux fausses solutions des multinationales de l’agrobusiness et affirme que les solutions pour un modèle agricole et alimentaire durable commencent par cesser de détruire les sols, la nature et les paysans. Or c’est exactement ce sur quoi les organisateurs de cette conférence ont construit leur succès économique.

L’appel complet et la liste des signataires

Durant la matinée du mardi 28 mars 2017, jour du Forum qui a eu lieu au Mont des Arts à Bruxelles, une cinquantaine de personnes ont participé à un flashmob devant l’entrée. « Tuées » par les pesticides de ces multinationales, elles se sont étendues sur le sol, forçant les participants du FFA à les enjamber pour pouvoir entrer. L’action s’est déroulée dans le calme et la bonne humeur, sans intervention de la police.

A partir de 12h30, un buffet paysan a été installé en face du Forum: les personnes ont pu déguster de bons petits plats sains pendant que des paysan-nes prenaient la parole, ainsi qu’Olivier De Schutter, ancien rapporteur des Nations Unies pour le droit à l’alimentation. Une ligne rouge a ensuite été tracée entre les gens et le Forum, pour symboliser la séparation entre l’agrobusiness et l’agroécologie. Des mots ont été écrits à la craie par les personnes présentes, des deux côtés de la ligne, les uns associés à la transition, les autres à agro-industrie.

Revivez la journée en images !