Présentation

Face aux constats alarmants de ces dernières décennies d'un point de vue environnemental et social, nous voulons construire un avenir plus juste et plus respectueux des personnes et de l'environnement qui nous entourent. Tendre vers davantage de souveraineté alimentaire est possible et fondamental! Au niveau local, cela passe par le maintien d'une agriculture de proximité destinée en priorité à alimenter les habitants de la région. Selon nous, l'agriculture paysanne de petite échelle, respectueuse de l'environnement et des hommes doit être favorisée. "Manger local" est une question de bon sens et constitue une alternative véritablement durable.

Dans cette perspective, depuis 2005, Le Début des Haricots sensibilise les Bruxellois(es) aux grands enjeux de société liés aux thématiques de l’alimentation et de l'environnement. Cette sensibilisation est une étape essentielle avant le passage à l'action. Nous veillons, en effet, à soutenir notre public dans la mise en place d'alternatives liées à la réappropriation de son alimentation par la construction d’un regard critique sur le système agroalimentaire et ses effets systémiques sur le social, l’environnement et la sphère des relations Nord-Sud ou Nord-Nord. L'asbl est également active dans la promotion du circuit court. Nous pensons qu'il est indispensable de relocaliser l'économie, d'encourager la production locale d'aliments, de reconnaître la valeur du métier d'agriculteur, du paysan.

 

Nos projets actuels peuvent s'envisager sous 3 axes d'actions :

AXE 1 : Education relative à l’environnement / Développer un regard critique sur les enjeux de l'alimentation durable

  • Jardin des couleurs

C'est en 2006 que "Jardin des couleurs" a été créé et ce avec l'ambition de sensibiliser les enfants, les jeunes et les moins jeunes aux enjeux environnementaux et sociaux liés à l'alimentation. Ce projet a évolué dans sa forme au cours des années tout en gardant ses ambitions premières.

Aujourd'hui, dans la majorité des cas, les activités se déroulent en milieu scolaire, au sein d'écoles bruxelloises primaires ou secondaires. Le projet "Jardin des Couleurs" prend la forme d'un cycle d'animations qui se déroule en classe et comprend, en parallèle, la mise en place d'un potager biologique par les enfants ou les jeunes. Il s'agit, selon nous, d'un outil d'éducation et de sensibilisation très riche.

Le projet s'étale sur une durée de deux ans. La première année, le cycle d'animations, réparti sur une dizaine de demi-­journées par classe, se consacre à la création et à l'entretien du potager avec les élèves. La deuxième année a pour but de soutenir l'autonomisation du projet, mais aussi d'encourager la mise en place d'une initiative collective visant une autre alimentation à l'école. Cela peut se matérialiser sous diverses formes : GASAP, compost, travail sur les repas et les collations ou tout autre idée bénéfique pour l'école.

Parallèlement, et toujours afin de soutenir l'autonomisation des professeurs, nous proposons ponctuellement des rencontres--formations. Elles visent les échanges de savoirs, d'outils, d'expériences entre enseignants impliqués, mais aussi animateurs, éducateurs et autres personnes intéressées par la dynamique qui peut être induite par le "Jardin des Couleurs".

Contacts : francois@haricots.org – sofia@haricots.org

 

AXE 2 : Les projets de mobilisation citoyenne / Faciliter et accompagner les citoyens dans la mise en place d’alternatives en ville

  • Jardins collectifs 

En 2007, l'association a lancé deux des premiers jardins collectifs de la Région bruxelloise : le jardin de la rue Gray et celui de Tours et Taxis. Par la suite, ceux-ci sont devenus autonomes, c-à-d qu'ils sont à présent entièrement gérés par les habitants du quartier. Depuis lors, notre objectif est d'accompagner la création et le développement des potagers collectifs de quartier afin qu'ils puissent fonctionner de manière autogérée et qu'ils deviennent des lieux d’échanges et d’appropriation de solutions alternatives aux problèmes environnementaux et alimentaires actuels. Cette mission se décline en trois pôles :

  • l'accompagnement de nouveaux potagers collectifs via un appel à projets annuel;

  • la mise en réseau de ceux-ci via entre autres des achats groupés, l'organisation de visites, de forums et de groupes de travail thématiques;

  • et un soutien personnalisé dans la mise en place de projets de potagers collectifs pour des institutions qui en font la demande (associations, communes, CPAS...).

    Aujourd'hui, nous nous positionnons en tant que facilitateurs et accompagnateurs de projets de jardins collectifs portés par d'autres organisations ou groupes de citoyens.

www.potagersurbains.be

contact: jc@haricots.org

  • Potage-toit

En 2011, un potager expérimental et participatif a été mis en place sur la terrasse de la Bibliothèque Royale de Belgique. Les cultures y sont principalement installées dans des sacs en toile géotextile. Le projet vise la réappropriation de savoirs collectifs via des modes d’apprentissage participatifs, le développement d'une pensée critique sur la question de la production alimentaire ainsi qu'une prise d'autonomie vis-à-vis du système dominant. Le projet promeut  les techniques agroécologiques, l'agriculture urbaine et la réappropriation des espaces urbains par les citoyens pour créer des dynamiques visant l'autonomie et la cohésion sociale.

www.potage-toit.be

contact : info@potage-toit.be

  • Vergers collectifs

Lancé en 2012, ce projet soutient des groupes souhaitant soit mettre en place de nouveaux vergers conservatoires, soit restaurer et entretenir d'anciens vergers. Cela comprend l'accompagnement de la démarche participative, la recherche d'un terrain approprié, l'organisation de journées de formation techniques et de visites thématiques, la mise en réseau, le suivi sanitaire des plantations, etc.

Il s'agit donc de planter et entretenir, de façon respectueuse de l'environnement, des variétés fruitières anciennes, naturellement résistantes aux maladies et bien adaptées au climat et au sol de nos régions. Les compétences techniques sont apportées par des professionnels lors de journées de formation afin de pouvoir à terme autonomiser les projets. Ces vergers seront gérés de façon collective suivant des processus de décisions démocratiques. Il pourra donc en ressortir différents mode d'organisation, selon l'évolution des groupes. Mais c'est aussi un projet en construction ouvert à toutes les bonnes idées !

contact : jamina@haricots.org

  • La Pousse qui pousse

La pépinière fait partie du projet « Potagers de balcons », lancé par l’ASBL « Le Début des Haricots », dans le cadre du contrat de quartier durable « Bosnie » à St.Gilles.

Nous pensons qu’avoir à disposition des habitants un lieu où trouver tout le nécessaire pour aménager son balcon, sa terrasse ou sa toiture, peut inciter à la végétalisation et donc à l’amélioration du cadre de vie. Nous voudrions aussi lancer une invitation à cultiver, même à petite échelle, ses propre légumes, car on y prend vite goût.

http://www.lapoussequipousse.be

contact: info@lapoussequipousse.be

  • GASAP

Signalons que depuis octobre 2005, nous soutenions la création de Groupes d’Achats Solidaires de l’Agriculture Paysanne (GASAP) à Bruxelles et ce par le développement d'un réseau facilitateur et fédérant. L'évolution a été conséquente, on compte aujourd'hui une  septantaine de GASAP en région bruxelloise. Depuis fin 2011, ce réseau s'est constitué en asbl gérée par les consommateurs et les agriculteurs locaux partenaires.

www.gasap.be

 

AXE 3 :  Les projets d'économie sociale et solidaire / Former et accompagner des maraîchers

  • Ferme urbaine de NOH

Parallèlement aux projets d’autoproduction, le Début des Haricots soutient des projets d’agriculture paysanne professionnelle en périphérie bruxelloise. L’association a fait le choix de s’investir dans la formation agricole et de soutenir l'installation progressive de nouveaux producteurs urbains ou périurbains. En 2010, est née la Ferme Urbaine agro-écologique de Neder-over-hembeek, qui développe une formation professionnelle en maraîchage biologique à petite échelle. Dans ce cadre, quatre personnes sous statut PTP (Programme de transition professionnelle) sont formées sur une période de 6 mois à deux ans, tandis que la production est écoulée via trois GASAP voisins. La ferme urbaine accueille également de nombreux groupes et est un lieu qui permet d'aborder différentes thématiques telles que le circuit court, les techniques agro-écologiques, la traction animale, la gestion collective...

Dans le futur, l’asbl souhaite également soutenir la création d'une coopérative de production afin de favoriser l'installation de nouveaux agriculteurs en ville et en périphérie de celle-ci.

contact: ferme@haricots.org

 

  • Soutien à l'installation agricole professionnelle

Face à la demande importante de produits biologiques locaux de qualité et, en parallèle au nombre grandissant de jeunes qui veulent s'installer professionnellement en agriculture, le Début des Haricots a voulu faciliter cette étape délicate de la création d'activité professionnelle dans ce secteur.

En 2013, nous avons participé à l'Alliance Emploi-Environnement ce qui a permis de lancer le projet et d'établir les premiers partenariats.

En 2014, nous constituons un projet ambitieux de valorisation de Neepede (Anderlecht) comme zone agricole attrayante et pourvoyeuse d'emplois agricoles. Ce projet fera l'objet d'une demande de financement dans le cadre du programme FEDER et est réalisé en collaboration avec plusieurs partenaires : IBGE, commune d'Anderlecht, Maison Verte et Bleue, Terre en Vue, Credal, ULB,...

Dans le cadre de ce projet, les outils envisagés pour soutenir les agriculteurs sont :

  • un guichet d'information et d'orientation

  • un espace-test agricole (pour tester son activité avant de se lancer professionnellement)

  • un accompagnement à l'installation définitive

contact: antoine@haricots.org

 

Tant dans son fonctionnement interne que dans ses activités, notre association tente de promouvoir l’autogestion1, en tant que levier d’émancipation individuelle et collective, de réappropriation de l’action et du pouvoir ou encore de pratique de démocratie directe... avec tout ce que cela peut comporter comme richesses et difficultés. Ce mode de fonctionnement se base sur une organisation horizontale et des concepts tels que la responsabilisation, l'intelligence collective et la prise de décisions par consensus. C'est un processus qui, bien qu'il prenne du temps et s'avère parfois complexe, est très enrichissant. C'est en toute logique que nous encourageons les projets que nous soutenons à suivre cette voie. Notre méthodologie de base consiste à soutenir le développement d'initiatives, tout en ayant pour objectif à terme leur autonomisation. Loin d'une attitude mère poule, l'asbl couve des projets en attendant qu'ils volent de leurs propres ailes.

1 L'autogestion renvoie au fait de gérer par soi-même, par opposition à la gestion effectuée d'en haut par une direction.

 

Le début des haricots asbl est membre des organisations suivantes: