La ferme urbaine est un projet d’économie sociale et un exemple unique de production maraîchère en agriculture paysanne (à échelle humaine) et biologique à Bruxelles. Elle approvisionne le consommateur de manière directe (filière courte) en ville. C’est un lieu de vie en collectif, qui fonctionne sur le modèle de l’horizontalité mais aussi un lieu de formation, d’échanges, d’innovations en matière d’agriculture et de promotion d’un autre modèle alimentaire (local, de saison, circuit court, etc.) qui promeut l’agrobiodiversité.

Nos objectifs

Depuis le début, l’objectif principal du projet est l’insertion socioprofessionnelle de quatre jeunes dans le cadre du « Programme de Transition Professionnelle » (PTP). La formation professionnelle a débuté en février 2010. Le projet initie et forme des jeunes peu ou pas qualifiés au métier de maraîcher et à l’entretien de jardins et d’espaces verts écologiques, pendant une période de six mois à deux ans. La production est écoulée via trois GASAP voisins (Groupes d’Achat Solidaires de l’Agriculture Paysanne). Certains jeunes pourront aussi s’orienter vers des métiers d’animateur nature ou vers l’accompagnement de dynamiques collectives citoyennes tournées vers le maraîchage ou l’alimentation.

Ce projet est également un outil de promotion et de valorisation d’une activité économique (production d’aliments) mise à l’écart dans le tissu urbain à l’heure actuelle. L’agriculture urbaine contribue à la gestion écologique des espaces verts et peut éviter que ceux-ci ne se transforment en décharges ou soient affectés à l’habitat (ce qui est regrettable pour le foncier agricole, malgré le défi que représente le logement à Bruxelles). Le projet est également social et culturel. Il contribue à recréer des liens entre les citadins et les activités agricoles.

La ferme urbaine, comme son nom l’indique, tend à l’accroissement de l’agriculture urbaine.

Ce projet innovant s’inscrit donc dans un concept d’agriculture à échelle humaine et paysanne basée sur la production de produits à haute valeur ajoutée (légumes et fruits) et également dans l’esprit du Réseau des Acteurs Bruxellois pour l’Alimentation Durable (RABAD). L’idée est de « promouvoir l’alimentation durable auprès d’un public large et varié en Région bruxelloise en vue d’encourager une modification des choix et modes alimentaires favorables à un développement durable et faire connaître les enjeux des modes de consommation sur l’environnement, la santé, le développement… »

Organisation 

Les zones

Où trouver nos légumes

Les GASAP (groupe d’achats solidaires de l’agriculture paysanne) cherchent à étendre la vente directe, en fournissant des paniers de légumes hebdomadaires à leurs membres. La ferme est partenaire avec trois d’entre eux: Neder-Over-Hembeek, Jette et Schaerbeek (grâce à un système d’abonnements annuels).

Si vous avez le temps et l’envie, il est également possible de venir cueillir vos légumes directement à la ferme. Un simple abonnement à l’année vous permet d’accéder aux champs 24/24h, 7/7j.

De façon bien plus occasionnelle, nous participons à des marchés (comme celui de De Wand) ou nous distribuons les surplus via des magasins spécialisés (comme Stock).

 

Les projets partenaires

En étroite collaboration avec la production de légumes, le terrain de la ferme accueille divers projets. «Les Herbes de Bruxelles» est une tisanerie, tandis que «RoGer» transforme les surplus en confitures, soupes, pestos, conserves…

Intéressés par une visite de groupe? Contactez Roxane via roxane@haricots.org. Une participation financière est toujours bienvenue pour aider notre projet à fonctionner.

Envie d’être tenu(e) au courant des activités de la ferme urbaine (journée portes ouvertes, séminaire ouvert à tous sur la biodynamie ou le rôle de la haie, chantier participatif, …) ?

Inscrivez-vous sur notre mailing-list

La ferme urbaine accueille aussi de nombreux bénévoles ! Envie de donner un coup de pouce ?

Accès et contact

Adresse email: ferme@haricots.org

Page facebook: La ferme Urbaine de Neder-over-Heembeek

 

Intéressé.e? Passez nous voir du lundi au vendredi de 8h à 17h :

La ferme est située  sur le terrain de la « bergerie » dans le quartier du Val Maria

Marïenborre – 1120 Neder Over Hembeek

Au fond à gauche de la 3ème allée à droite depuis la rue Val Maria (Clos des Deux Aubépines) 


Agrandir le plan

 

L’idéal est d’y venir à vélo (c’est plus rapide).

Pour y accéder en transports en commun, l’arrêt le plus proche se nomme « Val Maria » – c’est un arrêt du Bus 53 en direction de l’hôpital militaire. A partir de là, il vous reste 5 minutes de marche à pied.