Un jardin collectif, c’est quoi?

Ce projet a pour but de développer des jardins collectifs, lieux conviviaux et ouverts à tous, installés sur des friches urbaines. Un jardin collectif est une parcelle de terrain partagée mais non individuellement divisée, consacrée entre autres à la production écologique de légumes et de fruits.

Un jardin collectif est le fruit d’une concertation entre les habitants et un propriétaire privé ou public, qui aboutit à la signature d’une convention de mise à disposition d’un terrain. Toutes les décisions d’aménagement, de plantations, d’animations et de gestion du jardin sont prises par l’ensemble des jardiniers. Pour cela, plusieurs réunions plénières ont lieu chaque année. On y recherche le maximum de consensus.

La notion de jardin collectif s’appuie sur une volonté d’implication forte des habitants, non seulement dans la réflexion préalable aux premiers aménagements d’un jardin, mais aussi dans leur participation concrète à son animation régulière (nouvelles plantations, entretien, gestion du groupe, fêtes, activités annexes, etc.) Le fonctionnement  s’articule autour des valeurs de solidarité, de convivialité, de tolérance et de bonne entente entre les jardiniers. Ils cultivent le plaisir de se (re)trouver et de partager.

Dans un jardin collectif, on met en place des pratiques respectueuses de l’environnement. Ainsi, on privilégie la culture de plantes indigènes ; on n’établit pas une liste des « mauvaises herbes » par principe ; on n’utilise pas de fongicides, ni de pesticides, ni de désherbants chimiques afin d’améliorer la qualité de la nature, de l’écosystème urbain et de créer un espace de Haute Qualité Environnementale. C’est un lieu d’échange de bonnes pratiques entre jardiniers et habitants du voisinage.

Objectifs 

Un jardin collectif est un moyen efficace pour répondre aux attentes de liens sociaux des habitants et à leur aspiration à un contact avec la nature. C’est aussi l’occasion de montrer que des friches urbaines, sans usage spécifique prévu à court terme, peuvent être (re)conquises par les habitants de quartiers à l’habitat dense. Des terrains abandonnés, lieux de dépôts clandestins et sources d’insécurité, sont nettoyés et valorisés.

Nous avons été présents et proactifs sur de nombreux projets à Bruxelles. Rappelons que l’asbl se positionne depuis fin 2009 en tant qu’accompagnatrice/facilitatrice de projets et non plus en tant que créatrice/porteuse de nouveaux jardins.

Depuis lors, notre objectif est d’accompagner la création et le développement des potagers collectifs de quartier afin qu’ils puissent fonctionner de manière autogérée et qu’ils deviennent des lieux d’échanges et d’appropriation de solutions alternatives aux problèmes environnementaux et alimentaires actuels. Cette mission se décline en deux pôles :

-l’accompagnement de nouveaux potagers collectifs via un appel à projets annuel de Bruxelles Environnement ;

-un soutien personnalisé dans la mise en place de projets de potagers collectifs pour des institutions qui en font la demande (associations, communes, CPAS…).

Vous souhaitez plus d’informations sur les différents potagers collectifs, les formations, la méthodologie à suivre pour créer et gérer un jardin collectif, etc. ? Rendez-vous sur http://www.potagersurbains.be

Vous avez besoin de conseils pour la création et la gestion d’un jardin collectif ? Consultez le guide méthodologique de la plateforme du réseau des potagers collectifs et familiaux de Bruxelles.

Contact: jc@haricots.org

Bruxelles Environnement lance son grand appel à projets d’initiatives citoyennes collectives, « Inspirons le quartier ». Avec vos voisins, amis ou collègues, inspirez votre quartier en déposant un projet citoyen. Infos, aides, accompagnement et soutien financier allant jusqu’à 15.000 euros sont prévus.